Lorsque l'on rejete l'humanité-Sheba (100%)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Lorsque l'on rejete l'humanité-Sheba (100%) Ven 27 Nov - 22:17

Sheba Saluja
ft. Dar Sakura de Fate stay


• ÂGE : 18 ans
• FACTION : Fairy of Despair
• TITRE : Aucun
• MAGIE/ARMES : Kage no ikimono : Cette magie a pour pouvoir de faire ressortir des créatures des ombres comme son nom l'indique, il en existe trois formes qui ont chacun des capacités différentes et pendant qu'ils combattent sous mes ordres je me bats avec ma lance.
• STATUT MARITAL : Célibataire
• ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro
• AVATAR : Dark Sakura de Fate stay
Caractère

Pour mon caractère, je suis très observatrice, j'aime voir les combats pour ainsi analyser et connaître leurs faiblesses, leurs attaques et aussi leurs atouts. Je ne suis pas très combattante mais si on me le demande j'accepterais avec joie et je me défoulerais sur mon ennemi. Je suis très expressif, on remarque assez facilement mon humeur du jour et mieux vaut pas que je sois énervé car je peux être très désagréable sauf avec les démons de la guilde mais ceux que je connais par ou les humains mieux valent pas que l'on se croise si vous voulez rester en vie après pour les mages c'est différent, il y en a qui sont puissants beaucoup plus puissants que moi alors j'envoie mes créatures des ombres le distraire et je m'enfuie avec qu'une seule idée en tête revoir cette personne dont je suis incapable de battre.

Je suis plutôt calme mais aussi blageuse. Je veux pouvoir m'amuser parce que resté en plan sans rien faire c'est trop ennuyant. Je passe quelquefois vers les camps d'esclavage et je souris contente de voir que personne ne s'enfuit mais dans le cas contraire je pars un peu déçu mais j'arrive à me raisonner en me disant qu'il y a toujours des chances que d'autres démons les retrouvent. Lorsque je vois des humains je ne peux m'empêcher d'être nostalgique, je me revois souvent humaine et je me dis à chaque fois que j'ai bien fait de faire ce choix mais ça m'énerve tellement de voir cette espèce sous mes yeux que le tue, torture ou bien que je l'emmène à un camp d'esclavage. J'aime beaucoup la guilde, le sang, la lecture, la cuisine, mes créatures, les monstres et les insectes.

En ce qui concerne ce que j'aime pas la première chose est l'humanité, je suis sans doute la première humaine qui ait décidé de son propre-gré de devenir un démon mais je les trouve égoïstes, idiots et bruyants mais pourtant lorsque je les entends crier de douleur et de peur je ne peux m'empêcher de lancer un petit rire sadique, je n'aime pas trop la lumière, l'obscurité est beaucoup mieux et terrifiante et c'est ce qui me plaît ensuite j'ai horreur des gens fainéants, il faut pouvoir bouger, se défouler mais bon faut pas non plus exagérer mais voir un mollasson m'agace énormément. J'ai sans doute mauvais caractère pour les humains ou bien même pour les démons mais je suis comme je suis et personne ne pourra m'en empêcher car aujourd'hui je suis la personne que j'ai toujours voulue être.

Physique

Auparavant je ne ressemblais pas du tout à celle que je suis aujourd'hui mais cela importe peu. J'ai de longs cheveux blancs m'arrivant en dessous des épaules, je possède également un accessoire qui est un noeud papillon rouge sur le côté. J'ai un visage fin et mes yeux d'un rouge profonds sont comme on dirait juste le vide. Sur ce visage des yeux vidé mais pourtant des expressions, parfois des sourires que ce soit machiavélique ou bien juste parce que je suis heureuse, ça arrive souvent que je sois en train de sourire parce que les scènes que j'observe m'amusent.

Sur le cou mais aussi sur tout le corps, j'ai des signes rouges n'ayant aucune signification mais c'est tellement vif qu'on pourrait croire que c'est du sang pourtant ce n'est ni de la peinture ni du sang c'est juste que quand je suis devenue démon ces signes sont apparus, ils font partie de moi ce n'est point quelque chose d'ajouter et puis moi je trouve cela plutôt classe, ça donne un style. Pour le vestimentaire, je porte la plupart du temps une robe noire à rayures rouge et à la fin c'est découpé en plusieurs morceaux, rien d'extraordinaire à part que ce soit très sombre mais à la fois vif grâce au rouge sang de la robe. Je ne porte pas de chaussures, mes jambes sont l'endroit où il y a le plus de signes, comme je le disais, je suis pied nu mais il n'y a aucune raison à cela, peut-être parce que je me sens plus libre ou peut-être pas.


Histoire

Je suis née dans un petit village, simple et petit, un endroit totalement banal. J'avais une famille aimante, une soeur que j'appréciai énormément, je vivais une vie totalement normale, une vie qui plairait à n'importe qui mais pourtant au fond de moi, quelque chose n'allait pas. Chaque fois que dans la rue je voyais une personne, je ne pouvais m'empêcher d'être dégouté, les hommes se battent entre eux pour montrer qu'ils sont forts pour attirer les nanas mais quand il y aura un démon qui débarque ils partiront terrifiés. J'essayais de cacher ce sentiment qui se développait petit à petit, ce sentiment de haine envers ma propre race, je ne savais d'où m'était venu cette haine mais pourtant je l'avais et j'en étais consciente. Ma mère me disait souvent qu'elle espérait qu'aucun démon ne viendrait attaquer notre village et moi je lui souriais pour dire que j'étais d'accord avec elle mais ce n'était qu'un pur mensonge. Je commençais à m'isoler dans ma chambre même si Gaïa venait souvent me voir, je ne lui parlais pas, je ne la regardais pas, rien que de savoir ce que nous étions m'étais insupportable et pourtant je devais vivre avec. J'en devenais presque folle, je voulais mettre fin à ma propre vie parfois pour pouvoir arrêter de supporter ce fardeau, parfois je me m'étais à rire toute seule, Gaïa ne venait plus et je supposais que c'était ma mère qui lui avait demandé. Je m'étais mise ensuite à lire, non pas des livres avec des histoires mais sur la magie, avec de la volonté, j'avais commencé à apprendre des sorts avec une magie qui me correspondait parfaitement, pouvoir faire apparaître des ombres était tellement génial, je sortais de chez moi chose peine croyable et je partais dans la forêt non loin du village pour apprendre et développer ma magie. Un jour, quelque chose que ma mère refusait de croire était arrivé, des démons nous avions attaqué mais moi j'étais la seule à en sourire, enfin je pouvais mettre fin à ma vie mais mon souhait n'avait pas pu être réalisé à cause de ma soeur, qui m'avait forcé à partir en me tirant par la main, ma mère est morte pendant l'incident mais sinon toute la famille était en vie et nous étions partis vivre dans un village encore plus loin. Je ne pouvais pas en vouloir à Gaïa, car cela prouvait qu'elle tenait à moi, au bout de quelques années, lorsque j'avais 16 ans, j'avais pris une décision, ma haine envers les humains n'avait fait que grandir et je me disais que je devais partir, si je ne devais pas mourir pour ne pas blesser Gaïa alors j'avais juste à ne plus être humain, je ne savais pas si cela était possible et puis si ça ne l'était pas, alors autant mourir même si cela blesserait ma soeur. Un jour de pluie, pendant que tout le monde était occupé, j'étais parti à la recherche de démons qui pourrait réaliser mon souhait, mon père m'avait vu ainsi que ma soeur mais ils devaient se dire que je partais m'entraîner comme d'habitude. Je marchais encore et encore sous une pluie bruyante, on entendait les gouttes d'eau s'écraser sur le sol et sur la végétation, je tremblais un peu à cause du froid mais je n'allais pas m'arrêter. Au bout de quelques heures, de très longues heures, j'étais arrivé par hasard dans un camp d'esclavage et quand j'avais aperçu une démone, j'avais accouru vers elle. Devant la femme, je lui demandais :

_S'il-vous plaît, y a-t-il un moyen pour que je devienne un démon ?

Elle devait se dire que je plaisantais mais mon regard sérieux lui avait prouvé le contraire, elle me demandait pourquoi une simple humaine demanderait cela, je lui avais juste dit que c'est parce que j'en avais envie et pour convaincre, je disais aussi que cela ferait une personne de plus parmi les membres de Fairy of Despair et que ça à toujours des avantages. Finalement elle m'avait dit de la suivre et m'avais emmené dans une salle étrange, pendant la transformation, je dormais donc je ne savais pas ce qui s'tait passé, la seule chose dont je me souviens que lorsque je m'étais réveillé j'étais entouré de démons disants je ne sais quoi. Je ne vais pas entrer dans les détailles mais ce jour-là, j'avais réalisé mon rêve, devenir un démon mais maintenant avec l'aide de Fairy of Despair j'attends de pouvoir détruire l'humanité sauf Gaïa que je transformerais en démon elle aussi, je suis sûre qu'elle y prendra goût. Depuis 3 ans je suis un membre de Fairy of Despair et tout le monde ne m'accepte pas encore, j'étais plus puissante, enfin j'avais de la force, je peux enfin détruire cette race dont j'appartenais avant.

Un peu de vous

TON PSEUDO ? Ayaka.
QUEL ÂGE (facultatif)? Toujours 12 ans.
COMMENT TU ES VENU ICI ? J'y suis depuis un momment déjà.
TES IMPRESSIONS ? Je l'aime toujours autant.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lorsque l'on rejete l'humanité-Sheba (100%) Sam 28 Nov - 18:08

Coucou et bienvenue à toi une nouvelle fois! Bonne chance pour ta fiche.
avatar

Informations complémentaires
Surnom:
Alignement : (Bon ou méchant) 0/100%
Magie:
Compte fondateur
Voir le profil de l'utilisateur http://fairyofdespair.forumactif.org
Aventures : 53
Date d'inscription : 25/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lorsque l'on rejete l'humanité-Sheba (100%) Sam 28 Nov - 18:20

Merci ^^
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lorsque l'on rejete l'humanité-Sheba (100%) Dim 29 Nov - 23:09

Hey salut et bienvenu! Mmmm j’ai l’impression d’avoir déjà vu ce pseado è.é
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lorsque l'on rejete l'humanité-Sheba (100%) Jeu 24 Déc - 22:26

Fiche terminé o/
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lorsque l'on rejete l'humanité-Sheba (100%) Ven 25 Déc - 14:34

Désolé du retard (c'est à cause de Pandore *siffle*) je te félicite et valide, très belle fiche en plus.
avatar

Informations complémentaires
Surnom:
Alignement : (Bon ou méchant) 0/100%
Magie:
1ère Flamme du Purgatoire
Voir le profil de l'utilisateur
Aventures : 7
Date d'inscription : 17/12/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lorsque l'on rejete l'humanité-Sheba (100%)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Lorsque l'on rejete l'humanité-Sheba (100%)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PRESCRIPTION NON APPLICABLE POURLES CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ SELON MICHEL FORST
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]
» A la limite de l'humanité
» Un geste d'humanité {Léandre de Vallombreuse & Benoît de Courtenvaux}
» Monstruosité ou humanité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Of Despair  :: Administration :: Présentations :: Archives des présentations-
Sauter vers: